Syndrome de la bonne élève

Le syndrome de la bonne élève et épargne séquentielle

Le syndrome de la bonne élève et le piège de l’épargne séquentielle. Le mieux et l’ennemi du bien… 🤐

Le dimanche, on parle mindset ! On se questionne sur sa façon de faire et de voir les choses

Qu’est-ce que le syndrome de la bonne élève?

Le syndrome de la bonne élève 👩🏽‍🎓 n’est pas une de mes inventions bizarres. C’est un concept qui décrit un comportement souvent retrouvé chez les femmes. Ce syndrome consiste à chercher l’approbation en appliquant les règles à la lettre. Cette façon de faire a des répercussions négatives notamment sur le développement de carrière. Voici un article de Welcome to the jungle sur le sujet. Ici, je vais vous en parler d’un point de vue budgetaire.

Règles et injonctions

En finance, il y a plein de règles d’or, dont la sacro-sainte épargne de précaution. Cette règle qui voudrait qu’on ait 6 mois de salaire sur un livret (je vous ai déjà donné mon avis très mitigé là-dessus). Si l’on est touché.e du syndrome du bon élève, on va donc se consacrer coeur et âme au Graal: l’épargne de précaution💎

Sauf que 6 mois de salaire, c’est:

  • 2,5 ans en mettant 20% de son salaire et,
  • 5 ans en y mettant 10%

Une fois ce fonds constitué après x années (case cochée ✅), le bon élève va mettre de côté par exemple pour un apport (encore x années de plus). Dans ce schéma, on commencera à faire travailler son argent uniquement une fois que toutes les cases dîtes ‘importantes’ seront cochées ✅✅✅. On attaque chaque poche d’épargne l’une après l’autre, “en séquentiel”, ce qui repousse indéfiniment le moment de faire fructifier son argent⚠️

L’épargne “en branche”

Je vous conseille – à la place – de développer votre épargne “en branche”. Alors, là par contre, c’est une invention bizarre de ma part. Je ne sais pas si vous avez déjà regardé pousser des tomates par exemple, mais lorsque la première tige est suffisamment solide, elle développe une nouvelle branche tout en continuant de grandir, puis une autre et ainsi de suite 🌿

Transposé à l’épargne, on commencerait bien par l’épargne de précaution. Cependant, dès que vous aurez constitué une base solide (1 à 2 mois de salaire), vous commencerez à développer une nouvelle branche d’épargne (ex: assurance-vie), tout en continuant d’abonder sur l’épargne de précaution. Après quelques temps, vous pourrez développer une nouvelle branche avec un PEA et ainsi de suite, comme un plant de tomate !

On peut s’inspirer de la nature pour ses finances, car c’est son essence de fructifier !🍅 🍓🍉🍒

Laisser un commentaire