BLOG MON BUDGET BENTO LA HESS

La hess… c’est pas obligé

Voici dimanche, le dernier jour de la semaine et du week-end. Comme vous le savez c’est la journée post “Mindset”, on se pose un peu des questions sur les connexions qu’on a faite dans notre cerveau 🧠


Aujourd’hui, en miroir au post de mercredi sur la femme pilier, la mère sacrificielle, j’ai envie de vous dire une phrase très importante: la galère, le struggle, la hess… c’est pas forcé 🚫

Un héritage empoisonné

Lorsque l’on grandit dans un milieu modeste, on peut souvent entendre que la vie est difficile. Comme si la souffrance était inéluctable et donc un état contre lequel il n’a pas lieu de lutter et qu’il faudrait plutôt accepter. La leçon est d’ailleurs tellement bien apprise, que la galère devient un trophée : “Je suis un.e warrior, malgré les difficultés sans fins que je traverse, je suis là, je tiens coûte que coûte”. Malheureusement on ne parle jamais de l’effet délètre de ce genre d’affirmations ➡️ on normalise la galère et la souffrance.

Reset du cerveau

L’espace de 5 minutes, arrêtons de glorifier la galère et imaginons une alternative.
Pensez à une situation très contrariante durant laquelle vous avez rongé votre frein et patienté en vous disant “La vie est difficile, c’est juste un mauvais moment à passer”
Une fois que vous avez bien cette contrariété en tête, demandez-vous comment vous auriez agit dans cette même situation en vous disant plutôt “J’suis pas venu.e ici pour souffrir ok!” (J’espère que vous avez la référence sinon tant pis pour vous 😂😂). Quelle aurait été votre réaction si vous aviez refusé de subir? Je suis quasiment certaine que le “mauvais moment” ce serait transformé en mauvais moment pour la source de contrarité. Comme le dit @cestlabaz vous auriez “inquiéter l’inquiétude!”

En conclusion

Pour faire court, vous n’avez aucune obligation d’accepter la souffrance dans votre vie, c’est un fardot qui ne vous appartient pas. Plutôt que de rassembler vos forces pour encaisser les coups, rassembler vos forces pour mobiliser votre intelligence et votre créativité pour trouver des solutions et sortir de ce bourbier au plus vite.
Vous avez tou.te.s droit à une belle vie, il n’appartient qu’à vous de revoir les standards en vigueur dans votre existance 😎


Bonne fin de week-end!

Une réflexion sur “La hess… c’est pas obligé

  1. Oui tout à fait d’accord avec toi, il faut qu’on se prennent en main surtout financièrement. J’ai pris longtemps pour prendre conscience mais là je dis stop à l’asphyxie, au report de tout ce que tu veux faire par manque de finances. Merci encore pour tes posts.

Laisser un commentaire