Le “non” thérapeutique

Non thérapeutique blog Mbb

Le mercredi on parle des relations personnelles, et de la façon dont elles peuvent affecter nos finances.

Aujourd’hui je vais vous parler des relations en général, amis, famille tout le monde, il s’agit du “non-thérapeutique”⛔️. Alors c’est quoi encore cette expression bizarre inventée ? Et bien il s’agit du “non” qui amène vers la guérison et qui aide à enfin sortir des dettes et de la mauvaise gestion. Quand vous allez asséner ce non-thérapeutique, il fera mal sur le coup mais si la personne est prête à le recevoir alors il sera libérateur. 🕊

Qui peut avoir besoin d’un “non” thérapeutique?

Plusieurs personnes peuvent avoir besoin d’un non-thérapeutique :

⛔️ L’emprunteur compulsif: cette personne qui nous demande un énième service financier sans jamais changer ni son style de vie, ni ses habitudes de gestion. Cette personne là, dîtes-lui non, afin qu’elle ait une opportunité de se rendre compte qu’elle est sur la mauvaise voie (et offrez-lui mon livre lol!)

⛔️L’enfant gâté.e : il faut apprendre à dire non à ses enfants – c’est une question de survie. La frustration fait partie de la vie, il n’y pas d’âge minimum pour expérimenter le fait de ne pas avoir ce qu’on veut, quand on le veut. Ce n’est pas à 15 ans que vous allez leur apprendre à choisir et à se responsabiliser !

⛔️L’accro du shopping : là il peut s’agir d’un auto-traitement lol! Vous pouvez aussi vous administrer une dose de non-thérapeutique pour sortir de vos schémas de dépense qui vont à l’encontre de votre santé financière.

Enfin, le dernier et peut-être le plus difficile mais le plus important ⚠️

⛔️ Le/la sauveur.se : C’est la personne qui prête sans en avoir les moyens. Elle se sent bien d’aider son prochain mais concrètement elle se met juste dans la 💩 . Sur le moment ça lui donne l’impression de bien faire mais elle se retrouve en galère de thunes ou avec des crédits sur le dos pour le bien d’autrui. Même si c’est pour rendre service, ça n’en reste pas moins une mauvaise habitude dont il faut se débarrasser.

Si vous êtes dans le profil sauveur.se n’hésitez pas à lire ce post, pour apprendre à mieux prêter.

Le petit non de la fin

Rappelez-vous cette phrase :”Quand on dit non aux autres, on se dit oui à soi” (je ne sais pas plus où j’ai lu cette phrase mais elle est très vraie!) – stabiliser ses finances n’a rien d’égoïste, c’est une nécessité.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire