Compte-joint : Témoignage

Temoignagne compte joint Blog MBB

Bonjour! Nous sommes mercredi la journée dédiée à l’argent et la vie perso!

Comme disent les youtubeuses, aujourd’hui c’est “Story Time” ⏰ Je ne vais pas vous parler de ma vie, mais de celle d’une abonnée. Je précise que c’est elle qui m’a demandé de partager cette anecdote.

Je ne sais pas si c’est une pratique commune à toutes les banques mais cela vous donnera l’occasion de poser la question. Une personne avertie en vaut deux.

Voici notre histoire, Axelle et Alex sont en couple et décident de se mettre en colocation (pour les nouveaux/elles : colocation = concubinage en language MBB), jusque là tout va bien.

Axelle et Alex décident d’ouvrir un compte-joint pour les charges communes. Comme je vous le dis régulièrement, le compte-joint c’est pas forcé pour les coloc’. Un compte au nom de l’un ou de l’autre peut largement suffire et vous allez voir pourquoi.

Chemin faisant, la famille s’agrandit 👶🏽 mais après quelques années de colocation, c’est la rupture 💔. Chacun va de son côté mais le compte-joint n’est pas encore fermé pour un chèque en attente (je crois – j’espère que je ne me trompe pas, mais ce n’est pas le + important).

Avec la séparation Axelle est un peu short et demande un découvert plus important (🙈🙉🙊) et là, réponse du conseiller à la banque : vous avez besoin de l’autorisation de M. Alex.🙃

En effet, dans le but d’économiser sur les cotisations (les frais mensuels de tenue de compte) le compte-joint est devenu le compte principal (sur lequel était prélevé la cotisation) et les comptes perso secondaires. Conséquence, il fallait l’autorisation des 2 co-titulaires du compte-joint pour modifier l’autorisation de découvert du compte perso d’Axelle alors même qu’elle est séparée de son coloc. Le compte-joint doit obligatoirement être fermé pour qu’elle puisse reprendre la main sur son compte.

Je ne maîtrise pas toutes les ficelles de cette histoire, mais lorsque vous avez un compte-joint vous devenez co-responsables de vos comptes respectifs donc c’est normal d’être consulté.e.

Ma conclusion reste inchangée: pas d’engagement matrimonial (légal), pas d’engagement patrimonial (financier).

Si les banquiers ont des commentaires allez-y!👇

Partagez cet article

Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire